Demandeur d’emploi : devenez chef d’entreprise !

Vous êtes demandeur d’emploi. Vous avez des talents. Vous avez des compétences. Vous avez du courage et envie de mettre à profit vos talents. Une solution peut mettre un terme à votre recherche d’emploi : créer votre entreprise !

Créer une entreprise correspond à la première pierre qui va bâtir l’édifice de votre projet. Créer une entreprise, c’est avant tout créer un projet. Vous êtes demandeur d’emploi, vous avez du talent, il vous faut trouver un modèle économique, c’est à dire vendre vos talents. Il vous faut vous mettre à la place du client potentiel et se poser la question : est-ce que j’achèterai ce talent ? Est-ce que je m’achèterai ? La réponse à cette question correspond au début de votre modèle économique. Souvent la réponse est « oui mais… ». Tant qu’il y aura un mais qui introduit une condition supplémentaire, votre modèle économique ne sera pas complet.

Dès que cette phase est achevée, il vous faut rencontrer vos clients. Le plus simple est de se constituer un fichier de clients et de prendre rendez-vous avec eux. Si votre talent s’adresse à des particuliers, il faudra créer un plan de communication pour vous faire connaître, vous et vos talents, c’est à dire les produits et, ou les services que vous proposez.

Vous avez votre modèle, vous avez vos premiers clients, vous pouvez créer votre entreprise. Là vous rentrez dans l’administration d’une entreprise: il existe différentes formes d’entreprises pour répondre à vos besoins. Le plus courant sera de devenir autoentrepreneur ou créer une SARL ou une SAS unipersonnelle. La frais de gestion et d’administration de ces entités sont variables et croissantes avec les contraintes.

Un statut d’autoentrepreneur est simple à gérer : une déclaration trimestrielle et son paiement, une situation annuelle et c’est fini pour le social et le fiscal. C’est la forme la plus simple et la plus facile à gérer.

Pour un projet plus important, une SARL est tout indiqué. Mais c’est déjà plus lourd et il vous faudra vous faire aider par un spécialiste : votre expert-comptable, votre partenaire administratif qui vous accompagnera dans votre développement.

Pour un projet plus ambitieux, pour ne plus dépendre du RSI, vous opterez pour une SAS. Et vous aurez en plus un Commissaire aux Comptes pour certifier les comptes préparés par votre expert comptable.

Pour résumer, une entreprise va engager un coût administratif qui ira de quelques heures de travail pris par le statut d’autoentrepreneur à 1500 et jusqu’à 5000 euros annuel selon les contraintes, les flux et les volumes à gérer.

Ensuite se pose le problème de votre siège social : si c’est chez vous, vous devez vous renseigner auprès de votre copropriété, de votre Mairie si vous avez le droit d’immatriculer votre future entreprise chez vous. Si c’est le cas, attention, votre lieu de résidence sera divulgué à tout le monde par l’intermédiaire de sites comme societe.com qui le diffusera en toute légalité.

D’où la possibilité de récupérer une adresse chez nous par l’intermédiaire d’une domiciliation. Vous êtes immatriculé et votre adresse devient :
Nom de votre entreprise, ZI Toulon Est, 112 rue Docteur Guérin, BP 423, 83078 TOULON CEDEX 9
Cela donne un caractère plus professionnel à votre projet car la ZI TOULON EST est connue et reconnue sur l’agglomération et vous protégez votre vie personnelle. De plus, si votre projet prend de l’ampleur, vous pourrez louer des bureaux  au Centre INOVAR et plus.

Et voilà comment d’un statut de demandeur d’emploi vous êtes devenu un chef d’entreprise. N’oubliez jamais que cette aventure est un bon ascenseur social, il suffit pour cela de démarrer avec des talents, du courage et des idées.